Commémoration du 21 juillet à Saint-Josse : amateurisme et consternation.

Amateurisme et consternation. Ce sont ces mots qui viennent à l’esprit de tout qui a assisté aux commémorations organisées à l’occasion de la fête nationale par la commune de Saint-Josse.

Publié le mercredi 23 juillet 2014

Heureusement pour le Collège, peu de personnes étaient présentes pour assister à cette nouvelle illustration de son incompétence ...

Quoi de plus normal : l’événement n’a reçu aucune publicité dans la commune, pas même sur son site internet.

Et pourtant, du spectacle, il y en avait :

  1. Un échevin censé représenter le Collège, Mohammed Azzouzi (PS), absent, qui ne donne pas de nouvelle et n’apparaîtra jamais ;
  2. Une échevine, Béatrice Meulemans (SP.a) qui doit remplacer son collègue au pied levé sans du tout savoir de quoi il retourne ni ce que l’on attend d’elle ;
  3. Un bourgmestre, Emir Kir (PS), qui préfère être au parlement plutôt que dans sa commune ;
  4. Des vétérans qu’on laisse attendre debout dehors alors que les bancs devant la maison communale sont occupés par des personnes normalement de par leurs fonctions bien plus valides ;
  5. Un cortège qui s’ébranle dans le désordre ;
  6. Un discours officiel improvisé ;
  7. Et un buffet qui, en définitive, n’aura pas connu beaucoup d’amateurs, faute de public...

Les commémorations du 21 juillet attirent d’habitude un public bien plus nombreux et sont un moment de souvenir, de respect et de reconnaissance pour les vétérans, ainsi qu’un signe d’unité et de volontarisme pour le maintien d’une Belgique unie et forte. Les Verts de Saint-Josse trouvent affligeant de la part du Collège de faire patienter, comme il l’a fait et sans raison, des portes drapeaux et un rescapé du camp d’Auschwitz pour ensuite expédier ces commémorations dans le désordre et l’indifférence.

Notons que le service de communication sans lequel le Bourgmestre Emir Kir ne se déplace jamais était étonnamment absent. Sans doute retenu avec lui au parlement ? C’est une policière qui a pris, avec son smartphone, les quelques clichés qui deviendront sans doute les images officielles du cortège ...

Pour Ecolo-Groen, cette organisation pathétique démontre une fois de plus le manque de sérieux et d’implication du Collège communal, y compris pour la mise en place d’événement qu’il a lui-même initiés.