La Chaussée de Louvain et la Place St Lazare continuent à dépérir -
Leuvense steenweg en St-Lazarusplein blijven verloederen

En 2013, le bourgmestre enterrait le piétonnier de la Chaussée de Louvain, promettant nouveaux trottoirs, et espaces verts.

In 2013 begroef de burgemeester Walking Madou en de heraanleg van St-Lazarusplein zonder doorgaand verkeer.

Publié le mercredi 25 février 2015

En même temps, le projet de refonte de la Place St-Lazare, accepté en 2012, ne lui plaisait plus. Le bourgmestre a commandé une nouvelle étude, de nouveaux dessins d’architectes. 2 ans plus tard, les blocs de béton de la chaussée, du rond point Madou ainsi que de la Place St-Lazare symbolisent tristement l’immobilisme de ces dossiers, désespérant les commerçants et les habitants. Les entrées de la commune se résument à des égouts à voitures, perpétuellement inachevés. Des études de mobilité sont jetées à la poubelle, de nouvelles commandées (la dernière pour 94 380 euros). Suite à nos interpellations, des promesses sont faites mais sur le terrain, rien ne bouge.

Twee jaar later symboliseren de betonblokken op beiden plaatsen het immobilisme van de gemeente. 2 toegangspoorten van de gemeente zijn onherbergzame autoriolen. Peperdure mobiliteitsstudies worden in de vuilbak gegooid terwijl er nieuwe besteld worden. Naar aanleiding van onze interpellaties worden er beloftes gemaakt maar op het terrein verandert er niets.

Zoé Genot, Frederic Roekens, Ahmed Mouhssin, Veerle Vandenabeele, Pauline Warnotte, conseillers/gemeenteraadsleden ECOLO - GROEN