La Conseil communal de Saint-Josse de ce lundi 27 juin n’a pas eu lieu. Raison : désintérêt manifeste des conseillers de la majorité

Publié le lundi 27 juin 2016

Conseil communal du 27 juin 2016 : 1/3 des conseillers de la majorité absents !

Le règlement d’ordre intérieur du Conseil communal est clair : le Conseil ne peut avoir lieu si la majorité des membres (c’est à dire pour Saint-Josse 15 membres sur 29) n’est pas présente 15 minutes après l’heure indiquée sur la convocation. A 19H30 ce lundi, la majorité n’avait réussi à réunir que 14 de ses 21 conseillers. Insuffisant !

En l’absence d’un nombre suffisant d’échevins et de conseillers de la majorité, l’opposition a décidé de quitter la salle avant l’ouverture du Conseil. Le Conseil ne pouvait se tenir, faute de quorum. Ce que le Bourgmestre a fini par reconnaître.

Ecolo-GROEN ! dénonce la manière dont les dossiers sont traités et l’accès à l’information est dénié aux conseillers de l’opposition. Un des dossiers majeurs du Conseil de ce lundi était l’approbation des comptes 2015. Le vérificateur Ecolo-GROEN ! a reçu la convocation le vendredi 24 juin 2016 pour consulter plusieurs centaines de pages de comptes alors que la commune était fermée en raison de la grève générale ! De qui se moque-t-on ?

Autres points dont le vote est reporté en raison de l’absence massive des conseillers de la majorité :

  • la suspension temporaire de la taxe sur les hôtels ;
  • l’abrogation du règlement redevance sur l’occupation de l’espace public (liée au dossier relatif à la fanzone place Rogier) ;
  • et plusieurs points sensibles en huis-clos.

A la majorité d’assumer les conséquences de son désinvestissement et de son non-respect des règles récurrents !

Ecolo-GROEN ! Saint-Josse déplore d’avoir dû recourir à un tel point de procédure. Les Verts dénoncent cependant depuis le début de la législature la nonchalance de la majorité, son non-respect des normes légales entourant les décisions du Conseil et le déni systématique des droits des conseillers communaux de l’opposition à l’accès aux documents. Il n’était pas envisageable que par sa seule présence, l’opposition puisse permettre à la majorité, qui a marqué son désintérêt pour le conseil ou ses dissensions manifestes, d’adopter des décisions sur lesquelles elle n’est pas d’accord.

A de nombreuses reprises, l’opposition Ecolo-GROEN ! a été conciliante et constructive, permettant par sa seule présence d’atteindre ou de maintenir le quorum afin que le Conseil communal puisse se tenir. La majorité continue à se moquer des droits des conseillers de l’opposition. Qu’elle assume maintenant la conséquence de la nonchalance de ses conseillers et échevins