Monsieur Kir refuse le boycott des entreprises des colonies israéliennes, au nom de l’emploi pour les Palestiniens. Inacceptable !

Le groupe ECOLO-GROEN de Saint-Josse souhaite s’assurer que les choix politique de Saint-Josse ne soutiennent pas directement ou indirectement la pérennisation et l’expansion des colonies*.

Publié le mercredi 27 mai 2015

C’est pourquoi le 26 mai dernier, Ahmed MOUHSSIN a déposé au conseil communal, une Motion relative au soutien à l’État de Palestine demandant entre autres :

  • de refuser et de décourager sur le territoire de la commune de Sain-Josse, toutes les initiatives soutenant la colonisation des Territoires palestiniens ;
  • d’exclure des marchés publiques communaux toute institution, entreprise, association impliquée dans la colonisation de la Palestine ;
  • de conditionner, l’achat de produit ou service israélien, à la garantie de la traçabilité de ceux-­ci afin de s’assurer qu’ils ne sont pas issus des colonies ;

Malheureusement, la majorité (sous la pression du PS) a décidé d’amender le texte afin de le vider de son contenu. Ils ont également ajouté des demandes ayant déjà été rencontrées comme enjoindre le Ministre des Affaires Etrangères à demander à la Commission européenne de garantir la traçabilité des produits israéliens, ce que monsieur Reynders a déjà fait.

Monsieur Ahmed Medhoune, chef de groupe socialiste, a souligné que l’exclusion des marchés publics d’entreprises impliquéEs dans la colonisation posait des problèmes d’ordre juridique. Le Bourgmestre a rappelé que les colonies israéliennes offraient des emplois aux Palestiniens et qu’un boycott de ces entreprises auraient un impact sur l’emploi pour ces travailleurs. Il a également insisté sur le fait que Saint-Josse avait la vice-présidence du Réseau des autorités locales belges pour la Palestine.

Les propositions d’ECOL-GROEN s’appuient sur les revendications de la campagne « Made in Illegality » demandant à la Belgique de cesser immédiatement tout échange économique et commercial avec les colonies israéliennes. Mais aussi sur l’appel au "Boycott, Désinvestissement et Sanctions" (BDS) de 2005 lancé par plus de 170 signataires** palestiniens. Cette motion s’inscrit également dans l’esprit de l’ordonnance bruxelloise du 8 mai 2014 relative à l’inclusion de clauses environnementales et éthiques dans les marchés publics. Il s’agit d’un cadre légal bruxellois qui permet l’exclusion d’opérateurs économiques impliqués dans des atteintes des droits de l’homme.

Durant la guerre de décolonisation en l’Algérie, le Bourgmestre Guy Cudell avait soutenu la résistance en exfiltrant des militants algériens qui étaient traqués par la police française et cela au nom de la liberté.

Alors que Gaza est bombardé par l’armé israélienne, le Bourgmestre Emir KIR, considère comme acceptable l’installation d’entreprises israélienne dans les colonies, au nom de l’emploi.

Pour ECOLO-GROEN, l’implication de Saint-Josse dans la sensibilisation sur la situation des Palestiniens dans le cadre du réseau des autorités locales belges est essentielle. Mais elle doit être accompagnée de mesures pour décourager et pénaliser toutes les initiatives soutenant la colonisation de Cisjordanie et de Jérusalem-Est.

* La colonisation israéliennes en territoire occupé qui est passée de 268.756 colons en 1993 à 520.000 colons en 2013

** partis politiques palestinien, des organisations, des syndicats et des mouvements, représentent des réfugiés, des palestiniens dans les TPO, et des citoyens palestiniens d’Israël,