Motion portant un appel pour le climat dans le cadre de la COP PARIS CLIMAT 2015

Le groupe ECOLO-Groen de Saint-Josse-ten-noode a proposé et porté le projet de motion suivante portant sur le climat et ce, dans le cadre de la conférence PARIS CLIMAT 2015.

Elle a été approuvée par le conseil communal de Saint-Josse le 29 Juin.

Publié le mardi 30 juin 2015

Nous, élus locaux, tenons à exprimer notre volonté de répondre à l’urgence du défi imposé par les bouleversements climatiques dont les derniers travaux du GIEC (Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat) ont montré l’ampleur des impacts sociaux, environnementaux et économiques.

Un accord global ambitieux engageant les États concernant la limitation chiffrée des émissions de CO2 est nécessaire pour combattre le dérèglement climatiques et ses conséquences. Ce combat doit impérativement se mener au niveau local également.

C’est une nécessité et une opportunité pour les entités locales qui sont les premières victimes des changements climatiques et les premiers acteurs pour les combattre.

Il s’agit d’une nécessité parce que les causes et les conséquences du dérèglement climatique nous touchent au quotidien, c’est aussi chaque citoyen qui en paie les conséquences au niveau de sa santé à chaque pic de pollution.

Agir au niveau local, c’est aussi une opportunité. Chaque commune peut participer à ces efforts, en mettant en place des actions et des mesures concrètes comme :

  • les primes en matière d’économie d’énergie de même que le travail au quotidien des conseillers énergies et des tuteurs énergie du CPAS ;
  • les mesures d’économie d’énergie dans les bâtiments publics ;
  • ­ les mesures prises en matière de mobilité douce.

Le niveau local est également le lieu où la pédagogie et le partenariat avec les citoyens, y compris les plus jeunes, sont le plus fort. Nos communes dans une dynamique européenne et internationale

Nous, Conseil Communal de Saint­Josse­ten­Noode, nous nous inscrivons à la fois dans le cadre

  • de la Convention Européenne des Maires ;
  • d’actions proposé par le comité des Régions dans son avis adopté en octobre 2014 ;
  • des réseaux de ville comme Energycities et ICLEI (le réseau international de villes et communes s’engageant à construire un avenir durable) ;
  • de l’agenda 21 des Nations Unies.

Nous invitons à cet égard les différents niveaux de pouvoir à assurer la cohérence des politiques et l’établissement de synergies entre les différentes initiatives ainsi qu’à associer comme il se doit les autorités locales au processus de conception et de mise en œuvre des dynamiques que ce soit en matière de primes, de mobilité, d’aménagement du territoire...

Nous invitons toutes les autorités locales, régionales et nationales belges à se saisir davantage encore du défi climatique en se fixant leurs propres objectifs ambitieux pour 2030 et en menant ensemble des initiatives en vue de la COP21 en décembre 2015 à Paris.

Nous leur demandons, de prendre leurs responsabilités face à ce défi, premier défi à solidarité planétaire obligatoire et qui impactera en particulier les générations futures.

Nous les appelons à mesurer l’importance de la nécessité de conclure un engagement ambitieux, juste et contraignant en faveur d’une réponse universelle au défi climatique.

La Région Bruxelloise et la Commune de Molenbeek adhèrent déjà à la Convention Européenne des Maires. La commune de Schaerbeek a un Plan Climat 21.

Le Conseil Communal de Saint­-Josse­-ten­-Noode adresse un appel aux autorités fédérales, régionales et locales belges pour faire de la lutte contre les changements climatiques une priorité, demande l’adhésion de la Commune à la Convention des Maires et s’inspirera du Plan Climat 21 de Schaerbeek.