Propreté quartier Progrès - Interpellatie over de netheid in de Vooruitgangswijk (Veerle Vandenabeele)

Publié le lundi 23 février 2015

Au nom de mes voisins (rue du Marché, rue du Progrès, rue Matheus, rue de la Bienfaisance) je me permets d’interpeler au sujet de la propreté du quartier Progrès.

Les déchets par terre le samedi après les courses rue du Brabant, les gros déchets à moitié ou pas enlevés, la boue du chantier Rogier, les voitures garées sur le trottoir à cause du chantier, … les problèmes sont connus et ils s’aggravent.

La plan de propreté de la commune vient de débuter, il est peut-être trop tôt pour constater un effet ou une amélioration, d’accord, mais par contre on constate une aggravation des choses et cela n’est pas normal. En plus, la situation attire des gens qui profitent du fait qu’il y a toujours des vidanges ou de la brocante qui trainent dans la rue et qu’ils pourraient bien revendre. Avec le résultat qu’ils décident souvent de s’installer auprès de la source et donc dans nos rues.

Avec les désagréments suite au chantier Rogier, la saleté générale autour de la Gare du Nord (où sont par exemple les toilettes publiques promises depuis longtemps) et la « Men’s Street », projet prestigieux et cher, qui se montre aujourd’hui chaque jour un peu plus délabrée, cela « commence à bien faire » pour des gens qui font eux-mêmes tout pour garder leur rues agréables et propres.

Des gens à qui on ne peut pas dire que la propreté et la sécurité de leur quartier dépend en partie de la commune, en partie de la Région, en partie d’organisations privées, en parte d’une agence régionale, et que c’est compliqué, parce que ils répondront que de toute façon la propreté du quartier est un droit pour eux-mêmes et surtout pour leurs enfants.

Au nom des habitants du quartier du Progrès, je voudrais donc demander à la commune, au collège et à l’échevin compétent de

  • bien veiller à l’implémentation du plan de propreté,
  • insister auprès de Bruxelles Propreté de bien faire son travail ;
  • bien veiller à la sécurité et la propreté du chantier Rogier ;
  • prendre sa responsabilité au sujet des alentours de la Gare du Nord ;
  • informer le conseil des projets au sujet de la « Men’s Street » ;
  • en général assurer la continuité de la convivialité dans mon quartier.

In naam van mijn buren (Marktstraat, Vooruitgangsstraat, Matheusstraat, Weldadigheidstraat) ben ik zo vrij om te interpelleren over de netheid in de Vooruitgangswijk.

Afval op de grond op zaterdag na de inkopen in de Brabantstraat, groot huisvuil dat niet of maar deels wordt opgehaald, modder van de Rogierwerf, de wagens op de stoep door die werf, … de problemen zijn gekend en worden alleen maar erger.

Het netheidsplan van de gemeente is pas van start gegaan, dus het is misschien te vroeg om al effecten of verbeteringen te zien. Maar wat we zien is dat de toestand verergert en dat is niet normaal. Daarenboven trekt de toestand mensen aan die weten dat er steeds leeggoed of rommel op straat te vinden is in de wijk, en die spullen komen zoeken die ze kunnen doorverkopen. Het gaat soms zo ver dat die mensen zich dan maar in blijvend in onze straten installeren.

Het « wordt teveel » voor mijn buren die zelf alles doen om de straten aangenaam en net te houden : alle ongemakken van de Rogierwerf, de vuiligheid rond het Noordstation (waar blijven de sinds lang beloofde openbare toiletten bijvoorbeeld), en de Men’s Street, nochtans een prestigieus en duur project dat er tegenwoordig alle dagen nog wat slechter uitziet.

Voor mijn buren die geen genoegen nemen met het antwoord dat het niet gemakkelijk is, omdat de netheid deels onder de verantwoordelijkheid van de gemeente valt, maar ook deels onder die van het Gewest, van private organisaties, van een para-gewestelijke instelling, omdat ze met recht vinden dat een nette wijk een recht is, voor henzelf en vooral voor hun kinderen.

In naam van de bewoners van de Vooruitgangswijk, vraag ik aan de gemeente, aan het college en aan de bevoegde schepen om

  • te waken over de implementatie van het netheidsplan ;
  • er bij Net Brussel op aan te dringend dat zij hun werk correct doen ;
  • te waken over de veiligheid en de netheid van de Rogierwerf ;
  • hun verantwoordelijkheid op te nemen over de omgeving van het Noordstation ;
  • de gemeenteraad op de hoogte te brengen van de plannen voor de « Men’s Street » ;
  • er in het algemeen voor te zorgen dat mijn wijk een gezellige wijk kan blijven.