Nouveau règlement prostitution ....et sur le terrain ???!

Dans le Quartier Nord, les nerfs des habitants sont mis à rude épreuve : bâti dégradé, tapages nocturnes, dépôts clandestins, trafics en tout genre, prostitution , bars bruyants, circulation intense...

Publié le mercredi 9 décembre 2015

Des projets importants avancent lentement, les logements sociaux ont décidé en 2011 de rénover deux tours de logements et de construire une crèche. En 2011 aussi, la région a décidé de financer la coordination d’une nouvelle place St Lazare, les changements demandés par la commune ont malheureusement retardé le projet. En 2012, un nouveau plan de mobilité était présenté au quartier (le seul qui n’ en a toujours pas eu )...mais cette étude dormira dans un carton.

En 2011, la commune de Saint-Josse, à la suite de Schaerbeek, se dote d’un règlement "prostitution". Ce règlement gère la manière dont les salons de prostitution et vitrines, appelées carrées, peuvent ou non ouvrir grâce à l’obtention d’un certificat. Ce règlement visait à améliorer la qualité des locaux (accès à l’eau,...), à interdire la traite des êtres humains et à limiter la prostitution dans le quartier : un nombre limité de lieux et une prostituée par carrée. Depuis le vote de ce règlement en 2011, Ecolo-Groen Saint-Josse, qui en avait soutenu l’adoption, demande, sans relâche, quelles sont les mesures qui ont été prises pour le faire appliquer. En effet, l’exploitation d’illégales et le partage de carrées à plusieurs se poursuivent, au bénéfice de certains propriétaires qui demandent de gros loyers.

En 2013, soit 2 ans plus tard, le Bourgmestre affirme qu’il va (enfin !) prendre le problème à bras le corps. Or il n’en a rien été : aucun contrôle n’a été mené jusqu’en mars 2015 où seule une carrée à été contrôlée ! En 4 ans d’existence du règlement, seuls 3 contrôles ont été effectués en application de ce règlement de police, sur les plus de 80 que comptent la commune !Il faudra attendre septembre 2015 pour que la commune se réveille.

Ce lundi 30 novembre, le Conseil Communal de Saint-Josse devait se prononcer sur la modification du règlement dit “prostitution”.

Le Bourgmestre a mis en avant le fait que la situation est devenue ingérable dans le quartier Nord. Les Verts de Saint-Josse ont rappelé que depuis des décennies, ce sont les socialistes, au pouvoir à Saint-Josse, qui ont laissé ce quartier et sa population à l’abandon...

Le règlement prostitution de 2011, qui devait permettre de mettre de l’ordre dans le quartier, n’a jamais été appliqué. En réalité, le Bourgmestre cache son inaction derrière un nouveau règlement, censé à nouveau résoudre ces problèmes...et annonce une prise en charge pour mars 2016. C ’est reparti pour de l’attente. Combien d’années cette fois ?

Il a affirmé vouloir fermer toutes les carrées des rues de la prairie et de la rivière, mais fait voter un règlement qui autorise 35 carrées sur ces deux rues.

Il a annoncé vouloir investir dans un grand projet de type anversois, en attendant, la commune a payé une étude à plus de 130 000 euros qui risque comme beaucoup de ses sœurs de dormir dans un tiroir.

Le nouveau règlement prévoit une fermeture après 23h et le dimanche, le risque est grand de voir se développer une prostitution "sauvage" en période interdite, dégradant ainsi encore les conditions d’activité des prostituées mais aussi la situation du quartier.

De plus, le texte voté souffre de nombreuses imprécisions légistiques qui risquent de rendre son application fragile ( il prévoit par exemple des dispositions pour les salons...qui n’existent plus ).

Le quartier Nord mérite mieux que des effets d’annonce. Il est temps que la commune s’y investisse effectivement : mobilité, tapage, dépots , trafics...et respect des règles en matière de prostitution.

Pour les Verts de Saint-Josse, il est temps que le Bourgmestre et son équipe assument effectivement leurs responsabilités. C’est parce qu’ils ne l’ont pas fait au cours de ces 3 dernières années, malgré de nombreux effets d’annonce, que la situation est telle qu’elle est.