Un Musée de l’immigration dans le Plan régional de développement durable (PRDD), une nécessité !

En sa qualité d’idée novatrice et importante pour la cohésion sociale dans notre Région, le projet du Musée de l’Immigration fut inclus dans le Plan régional de développement (PRD) en 2002.

Publié le jeudi 16 mars 2017

Ce musée devait s’inscrire dans l’esprit du musée américain de l’immigration à Ellis Island à New-York. Ce musée, très réputé, a aussi des pendants européens, notamment en France, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Espagne ou encore en Suisse.

Alors que qu’il existe plusieurs projets de musées bruxellois dans le nouveau PRDD (musée d’Art moderne et contemporain, le Musée du Chat). Le PRDD « défend la création d’une maison de la diversité », mais point de musée de l’immigration !

Lors de la commission réunie de Saint-Josse de ce 15 mars sur le PRDD, le conseiller communal Ahmed MOUHSSIN a souligné le recul en 15 ans : plus de « musée » et plus d’ « immigration. ». Ce projet est réduit à une maison. Pourquoi pas une cave ? Et à une époque ou l’immigration et les immigrés sont stigmatisés, on a préféré le terme « diversité » qui fait sans doute plus consensus.

Car notre commune, notre région et notre pays s’est construit avec la force de travail et l’apport culturel de générations d’immigrants. Car à une époque où les populismes progressent, il est plus nécessaire que jamais qu’un tel musée voit le jour dans la capitale de l’Europe.

Le conseiller communal Ahmed MOUHSSIN a proposé que le PRDD soit amendé pour intégrer le principe d’un Musée de l’Immigration et que la commune de Saint-Josse soit candidate pour l’accueillir.

Cette proposition a été accueillie favorablement par la majorité et sera intégrée dans l’avis que la commune communiquera à la Région.