Programme 2018 – Bonne gouvernance, éthique et participation citoyenne

    1. Bonne gouvernance, Éthique politique, participation citoyenne : travailler correctement ensemble pour l’amélioration du bien-être de tous !

Écolo-Groen Saint-Josse exige une plus grande transparence des processus de décision, une gestion rigoureuse et professionnelle de la chose publique, une meilleure information des citoyens et une implication de ceux-ci dans les décisions qui les concernent.

Depuis plus de trente ans, Écolo et Groen ont comme priorité constante la participation accrue de tous les citoyens dans l’élaboration et la gestion de la vie publique, particulièrement au niveau communal.

La dernière législature a montré par des exemples criants (carrefour rue Botanique-rue Verte, antennes GSM sur les HBM rue du Vallon, parc Potagère, etc.) l’absence inacceptable de considération de l’avis des citoyens dans la gestion de leur quotidien. Pour Écolo-Groen Saint-Josse, cette participation doit être pleine et entière : pas de participation gadget ! Il ne suffit en effet pas d’informer les citoyens. Encore faut-il le faire de manière appropriée et avoir la capacité d’entendre et d’intégrer leurs observations et désidérata avant de décider ! Pour ce faire, Saint-Josse a la chance de pouvoir compter sur un tissu social dynamique et varié (comités de quartier, associations …).

Pour Écolo-Groen, investir dans la citoyenneté passe par le développement de pratiques politiques irréprochables et un meilleur équilibre entre les pouvoirs. Nous sommes favorables à une limitation stricte du cumul des mandats et, dès lors, des rémunérations pour que les mandataires élus s’occupent vraiment de Saint-Josse et de ses quartiers. En effet, cumuler, c’est occuper plusieurs fonctions en même temps. Qui est vraiment apte à remplir plusieurs temps pleins en parallèle de manière efficace, en y consacrant le temps et l’énergie requise ? A notre sens, personne. Alors un mandat, une personne pour une attention totalement dédiée à Saint-Josse et ses quartiers ! Outre l’application stricte de la législation, nous souhaitons l’adhésion des élus à une charte déontologique permettant de s’assurer de leur bonne volonté et d’éviter les risques de conflit d’intérêts et de népotisme.

Pour permettre la participation de tous à l’amélioration du cadre de vie, les associations ont un rôle d’information, de réflexion, de formation et de sensibilisation déterminant à jouer. Pour nous, il faut donner toute l’autonomie nécessaire aux acteurs de terrains pour accomplir leurs missions et les soutenir en respectant le pluralisme et les opinions politiques. Les comités de quartier qui regroupent des citoyens souhaitant œuvrer pour améliorer le vivre ensemble de leur commune doivent également être soutenus.

Écolo-Groen Saint-Josse plaide aussi pour l’égalité stricte entre citoyens, notamment par l’élaboration de critères objectifs pour l’octroi de subventions, de logements, d’emploi ou de tout avantage accordé par la Commune. Cette égalité est primordiale pour préserver l’adhésion du plus grand nombre aux règles démocratiques.

Nos propositions pour une commune bien gérée, des citoyens participatifs et des mandataires qui travaillent à temps plein :

  • Organiser des rencontres entre les autorités communales et les différents quartiers de la commune tous les 6 mois pour informer les habitants des réalisations et projets et discuter des problèmes rencontrés par les citoyens au quotidien afin d’y apporter des solutions ;
  • Favoriser la participation citoyenne dans le cadre des comités de quartier, améliorer l’information et la prise en compte des avis des habitants ;
  • Soutenir les activités citoyennes organisées par les habitants, notamment les fêtes de rues, en facilitant leur mise en place, la mise à disposition des locaux (Salle Sapiens, Tour Madou, Jazz Station, future Maison des cultures, …) et le prêt de matériel et d’équipements (rétroprojecteurs, mobilier, etc.) ;
  • Rendre effectif le droit des citoyens et citoyennes d’interpeller directement le conseil communal et les conseils des CPAS. Un règlement sur le droit d’interpellation citoyenne a été adopté en 2007 à la demande d’Écolo-Groen mais, jusqu’à présent, très peu de publicité a été faite autour de ce droit et moins d’une interpellation par an a été déposée ;
  • Soigner la politique de gestion du personnel communal : respecter strictement les règles applicables, soutenir la dépolitisation et la transparence du recrutement, notamment par la diffusion de toutes les annonces d’emploi communal sur le site internet communal, donner les mêmes chances de formation et de promotion à tous ; les procédures de recrutement et de promotions sont actuellement floues . Cette meilleure gestion doit également favoriser la diversité au sein du personnel communal. Actuellement et contrairement au prescrit de la loi, il n’existe pas d’organigramme du personnel ni de direction des ressources humaines à Saint-Josse ! Par ailleurs, et la semaine de 4 jours annoncée pour les agents communaux n’est pas mise en œuvre. Cela doit cesser !
  • Assurer la formation continue des agents communaux et les mobiliser, en concertation avec les organisations syndicales représentatives, pour améliorer le fonctionnement des services au public et l’accueil au citoyen ;
  • S’atteler efficacement à la recherche de subsides et au dépôt de dossiers solides grâce à un service spécialisé afin que plus aucun subside n’échappe à la Commune ;
  • Favoriser la connaissance et la compréhension des enjeux communaux. Grâce à Écolo-Groen, les Conseils communaux sont désormais filmés et retransmis sur internet. Tous les citoyens doivent être informés de la date et de l’ordre du jour des séances du Conseil communal (y compris l’ordre du jour des séances à huis clos qui concerne surtout les engagements de personnel) ;publier rapidement les comptes-rendus des débats sur le site de la Commune ; 
  • Mettre en place un conseil communal des enfants ainsi qu’un Conseil consultatif des jeunes afin de les sensibiliser aux enjeux de la participation citoyenne et de l’importance du pouvoir communal dans leur vie de tous les jours ;
  • Favoriser la participation de toutes et tous, notamment grâce à la concertation avec les jeunes filles et les jeunes hommes, les aînés et aînées, les PMR et autres personnes souffrant de handicap afin de prendre en compte leur vie quotidienne et leurs préoccupations et que celles-ci puissent être intégrées dans les politiques communales ;
  • Alimenter le site web communal et le rendre plus clair pour en faire un véritable outil au service des citoyens : documents et formulaires en ligne, références aux enquêtes publiques sur le territoire de la commune, rubrique « règlementation » comprenant tous les règlements communaux et arrêtés de police à jour … ;
  • Créer une rubrique dans le Joske reflétant les débats au conseil communal et invitant les citoyens à assister aux prochains conseils ;
  • Adapter la rubrique politique du Joske : créer un comité de rédaction où tous les partis politiques sont représentés ; définir un sujet de débat d’intérêt communal commun et donner à chaque parti représenté au Conseil communal le même espace pour y développer ses idées et propositions ;
  • Soutenir les activités d’éducation permanente pour adultes qui favorisent l’évolution du sens critique et aident à agir de façon collective et responsable ;
  • Au sein du Conseil communal, interdire le cumul des mandats de bourgmestre ou d’échevin avec la fonction de parlementaire. Les élus Ecolo et Groen s’engagent d’ores et déjà à s’investir pour la Commune à temps plein ! ;
  • Engager des fonctionnaires en nombre et qualité suffisants pour assurer le respect des règles d’octroi des permis d’urbanisme, d’environnement, les agréments et concessions. Ceci est indispensable pour le respect de la règlementation, la défense du bien commun et l’égalité entre les citoyens.
  • S’assurer que les incivilités seront sanctionnées et ce, de la même façon pour tous.
Share This