Bornes « Villo ! » : Saint-Josse en queue de peloton ? (interpellation 17/6/2013 P. Warnotte)

La commune de Saint-Josse compte actuellement cinq stations “Villo !” sur son territoire (Botanique, Madou, Place Saint-Josse, Place du Nord et Boulevard Saint-Lazare). Celle située Boulevard Saint-Lazare est cependant fermée pour cause de travaux. Un simple regard sur la carte où sont répertoriées les stations « Villo ! » permet cependant de remarquer que la commune de Saint-Josse est singulièrement peu fournie en comparaison à ses voisines. Actuellement, ce sont en effet moins de 110 Villo ! qui sont disponibles sur le territoire communal.

Publié le lundi 17 juin 2013

A cela s’ajoute le fait que certaines stations sont, régulièrement, soit vides, ne permettant pas d’emprunter un vélo, soit pleines, ne permettant pas de déposer le vélo emprunté dans une autre station. C’est particulièrement le cas des stations Botanique et Madou.

Dans les autres communes bruxelloises, le nombre de stations « Villo ! » a été augmenté pour répondre à la demande croissante visant à avoir recours à ce mode de mobilité pratique, doux et économique. Saint-Josse ne fait cependant pas partie des communes bénéficiaires de cette expansion. De nombreux endroits de la commune permettraient cependant une installation facile de nouvelles bornes, tels, par exemple, la place Houwaert ou le croisement entre la rue de la Limite et la rue Josaphat.

La note de politique générale 2012-2018 du Collège indique pourtant que ce dernier sera, je cite, « attentif à la mobilité douce et soutiendra les modes alternatifs de déplacements qui présentent des avantages écologiques et économiques tout en ayant un impact positif sur la santé. » Le Collège précise à cet égard entendre « poursuivre sur son territoire la présence des dispositifs Villo […] » (note de politique générale 2012-2018, p. 8).

Je souhaiterais dès lors savoir quelles démarches ont été entreprises par le Collège afin d’étendre le réseau de bornes Villo ! sur le territoire communal ainsi que le résultat de ces démarches, particulièrement en termes d’emplacements potentiels répertoriés pour l’installation de nouvelles stations Villo ! et de délai pour l’installation de ces nouvelles stations.