Communiqué de presse 28/09/2018

L’échevin de l’enseignement à Saint-Josse rate son test CEB !

Ecolo-Groen est convaincu que l’enseignement fondamental doit mener chaque enfant au maximum de ses possibilités. Saint-Josse compte cinq écoles communales maternelles et primaires francophones.
Chaque année, une épreuve externe commune, organisée par la Communauté Française, portant sur le français, les mathématiques et l’éveil est organisée pour tous les élèves de 6e année de l’enseignement primaire; il s’agit du certificat d’études de base (CEB). Le CEB est attribué obligatoirement aux élèves qui obtiennent au moins 50% à chacune des matières évaluées. Dans le cas contraire, sur base de leur dossier, les jurys d’école ou les conseils de classe peuvent l’accorder aux élèves.

Le conseiller communal Ecolo-Groen, Ahmed MOUHSSIN a demandé début septembre les résultats du CEB pour les écoles communales de Saint-Josse, il vient de les obtenir.

Le taux de réussite à Saint-Josse est de 58,6 % alors que la moyenne pour la Fédération Wallonie Bruxelles est de 90,6 %.

Dans deux établissements de Saint-Josse, le taux de réussite des épreuves est respectable : 23 élèves sur 26 pour l’école Arc en Ciel (88%) et 32 sur 44 (72%) à l’école Joseph Delclef (5 élèves ont obtenu le certificat par délibération interne). Mais ces deux écoles sont l’arbre qui cache la forêt :

  • A la Nouvelle Ecole : 14 élèves sur 27 (52%) ont réussi les épreuves du CEB et 6 élèves ont été repêchés par le jury interne
  • A l’école Henry Frick : 7 élèves sur 20 (35%) ont réussi l’épreuve et 3 élèves ont été repêchés par le jury interne.
  • A l’école Les Tournesols : 2 élèves sur 16 (12,5%) ont réussi l’épreuve et 5 élèves ont été repêchés par le jury interne.

Pour ECOLO-GROEN, ces résultats sont une alerte concernant l’urgence de mettre en place une politique d’enseignement de la réussite. Ces résultats sont le constat de l’échec du pouvoir organisateur de Saint-Josse et plus particulièrement de l’échevin de l’enseignement. Car malgré l’implication du corps enseignant et de l’ensemble des acteurs de l’enseignement à Saint-Josse, l’ingérence constante de l’échevin de l’enseignement dans les missions des directions aura perturbé le bon fonctionnement de nos écoles.

La politique de non-mixité sociale à l’intérieur même du réseau communal de Saint-Josse est inquiétante !

C’est pourquoi ECOLO-GROEN estime :

  • que les enseignants des écoles communales doivent être formés à la détection précoce des troubles de
    difficultés d’apprentissage et à la remédiation ainsi qu’à la prise en compte des problématiques familiales
    graves, dans un souci d’écoute et de prévention.
  • les projets pédagogiques de nos écoles ne s’arrêtent pas à la fin des cours ! Ils doivent pouvoir être
    poursuivis au travers du soutien de lieux parascolaires et d’activités associatives, comme les écoles de
    devoirs.
  • qu’un meilleur accueil des jeunes enseignants soit organisé car nous savons que près de la moitié des
    jeunes enseignants abandonnent la fonction dans les premières années

ECOLO-GROEN Saint-Josse a la conviction que les enfants fréquentant nos écoles ont un énorme potentiel, à nous de les accompagner sur le chemin de la réussite !

Ahmed MOUHSSIN – Conseiller Communal Ecolo-Groen – 0476/41 51 64

Share This