Ci-dessous quelques nouvelles des travaux du Conseil communal de ce mercredi 13 mai 2020 et de l’apport de vos conseillers communaux Ecolo-Groen. Bonne lecture !

2ème Conseil virtuel. Un peu plus long mais on reste dans le raisonnable. De bonnes habitudes en devenir ?

À la demande du groupe Ecolo-Groen, le Conseil tient un débat général COVID.

Social :

Zoé Genot pour le groupe Ecolo-Groen souhaite susciter le débat sur le social notant la situation très difficile de certains et insiste sur la réalisation d’une campagne pour permettre à tous de savoir que l’aide du CPAS doit être demandée sans hésiter. Le Président du CPAS et le Collège indiquent que c’est entendu et qu’une communication sera envoyée aux publics précarisés, notamment les étudiants.

Enfance :

Le groupe Ecolo-Groen demande :

  • que des travaux soient initiés dans les écoles pour installer un évier par classe, des toilettes propres… À l’étude, nous dit le Collège.
  • qu’une attention particulière soit apportée à la qualité des garderies pour les enfants dont les parents vont de plus en plus devoir retourner sur leur lieu de travail.
  • ce que le Collège envisage pour les plaines de vacances cet été. Le Collège indique manquer d’informations pour savoir comment accueillir ces enfants et indique étudier la question.
  • ce qu’il en est de la réouverture des plaines de jeux. Le Collège indique étudier la question également et ce, sur base des mêmes inquiétudes.

Mobilité :

Le groupe Ecolo-Groen s’inquiète de la largeur des trottoirs impliquant une distance physique  difficile à tenir et imposant aux citoyens de marcher sur la chaussée. Le groupe Ecolo-Groen demande donc que soit imposé comme dans d’autres communes le 20km/heure dans un certain nombre de rues. Le Collège indique étudier des sens de circulation en rue et indique qu’une réflexion sur le ralentissement de la vitesse est en cours. Affaire à suivre!

Soutien à l’économie locale :

De même, le groupe Ecolo-Groen demande que l’on étudie la possibilité de fermer certaines rues pour mettre de l’espace public à disposition des restaurants. Sans véritable réponse.

Situation sanitaire :

Le Collège indique vouloir prendre un règlement communal pour imposer le port du masque dans les commerces suite aux demandes des citoyens. Le groupe Ecolo-Groen souligne l’importance du masque dans les lieux fermés mais demande de la coordination entre communes à cet égard. Pas de véritable réponse lors du Conseil et ce jeudi 14 mai, nous apprenons que le Collège a décidé de faire cavalier seul sur ce sujet.

Culture :

Frédéric Roekens demande à la commune de s’engager fortement pour le secteur culturel, en mettant à la disposition de celui-ci le budget des événements annulés (Carnaval, Oh Festival…). Il suggère notamment de stimuler les initiatives privées telles que les concerts de rue (par le paiement des artistes), la rénovation de fresques murales… Le Collège saisit la balle au bond mais annonce être en train d’étudier une autre approche en envisageant de réserver 1% de budget immobilier dans l’art et la culture. À voir ce que ça donne en pratique.

Ahmed Mouhssin demande la mise sur pied d’un Conseil consultatif de la culture sur le territoire de la commune afin de de consulter les acteurs de terrain. Le Collège rebondit sur la demande et s’engage à étudier la meilleure manière d’inaugurer une consultation du secteur  après la rentrée.

Impact de la crise sur les habitants :

Pascal Lemaire avait demandé par écrit que soient étendus les délais pour les renouvellements de documents pour les résidents étrangers européens et non-européens. Demande suivie d’effet par un courrier envoyé aux intéressés. Opposition constructive, quand tu nous tiens !

Pascal Lemaire encore s’inquiète de la situation des habitants des rues du Vallon et Hydraulique qui subissent les nuisances de chantiers avec une dérogation leur permettrait de commencer dès 5h du matin. Le Collège indique ne pas avoir connaissance de dérogation et s’enquerra de la situation tout en indiquant que si économie et bien-être doivent être mis en balance, il prêtera une attention particulière à la question en ces temps difficiles. Nous ferons suivre aux habitants concernés comme promis.

Travaux :

Le groupe Ecolo-Groen s’inquiète également des travaux de Victoria Regina à St-Lazare qui ne semblent pas se conformer aux normes (sous-couche défaillante avec un risque pour la stabilité) et demande dès lors si le contrôle qualité est mené en cette période particulière. Le Collège indique que ce dossier sera remis sur la table.

Questions d’actualité

Frédéric Roekens pose la question de la santé des arbres de St-Josse, particulièrement à la suite de la chute d’un arbre dans la cour de la Nouvelle École.
Les arbres étant malades, il était absolument nécessaire de les abattre vu le risque de chute, nous répond le Collège qui s’engage aussi à replanter des arbres.
Nous suggérons de mettre des arbres locaux.
Frédéric Roekens s’inquiète aussi du risque de voir une grande partie des arbres de la commune abattus et non-renouvelés dans notre commune si peu verte. Pas de vraie réponse à cet égard.

Le Conseil communal passe en revue les points suivants

Modification du statut des fonctionnaires et employés communaux :

Le groupe Ecolo-Groen soutient ces avancées pour le personnel communal et particulièrement le soutien à la mobilité douce mais regrette de n’avoir pu, malgré ses demandes, disposer des textes complets pour réaliser un bon travail démocratique. Une fois de plus… (voir les Échos du Conseil du 22 avril)

Révision des statuts des intercommunales Interfin et Sibelga :

S’agissant d’une mise en conformité avec la loi, le groupe Ecolo-Groen n’y voit pas d’inconvénients

Mise à disposition de masques chirurgicaux à l’entrée des services communaux pour la somme d’un euro par masque :

Le groupe Ecolo-Groen approuve le principe que la commune mette à disposition des masques pour les personnes n’en disposant pas et qui visitent les services communaux, mais demande que la commune veille à éviter de devenir un magasin de grande distribution de masques. Le règlement est amendé en ce sens en séance.

Aide  de solidarité aux locataires de logements communaux, sociaux (HBM) et de l’AIS :

Le groupe Ecolo-Groen se réjouit de voir le Collège reprendre une mesure proposée par le groupe Ecolo-Groen lors du dernier Conseil (voir les Échos du Conseil communal du 22 avril) mais est scandalisé que le Collège propose d’exclure 6 locataires de cette aide au prétexte qu’ils ne paieraient pas régulièrement leurs loyers. Est-ce cela la « politique sociale » du Collège ? Une exclusion des plus précaires parmi les précaires ? Le Collège tente de contre-dire notre analyse arguant d’une analyse de l’administration non validée en Collège. Or, les documents sont clairs, ni le budget ni le décompte des logements concernés n’incluent ces 6 logements.
Le Collège accepte de clarifier les documents pour inclure ces 6 logements du quartier Nord dans le plan d’aide.
Le groupe Ecolo-Groen demande par ailleurs si les locataires HBM ont reçu un courrier leur expliquant la possibilité d’obtenir un recalcul du loyer à la baisse suite à une perte de revenus. Le Président du CPAS nous répond que oui.

Achats publics d’urgence liés à la crise du coronavirus :

Masques

Budget : 165.000 EUR pour 25.000 masques en tissu et 17.000 EUR de tissu pour une confection par des bénévoles de 5.000 masques supplémentaires. À quoi il faut ajouter 2.500 EUR pour les sachets d’emballage. Le groupe Ecolo-Groen demande qui il faut remercier pour la mise en sachet. Le Collège nous répond que ce sont  les agents communaux et les équipes. Merci à eux.

Acquisition de citernes d’eau

Ces citernes sont destinées à être installées en 9 endroits de la commune pour permettre aux citoyens de se laver les mains de manière régulière. Le groupe Ecolo-Groen salue.

Mise à disposition d’ordinateurs de seconde main pour les enfants

Cette mesure fait suite aux inquiétudes remontées par le groupe Ecolo-Groen au sujet de la fracture numérique frappant de nombreuses familles tennoodoises. Le groupe Ecolo-Groen reconnaît les mérites de l’initiative telle que développée par le Collège mais pointe certains éléments potentiellement problématiques au niveau des achats publics (notamment des choix techniques orientés dès le début) ainsi que la prise de certaines options moins pérennes sur le long terme (puissance des machines, choix des suites logicielles, …). Enfin le groupe Ecolo-Groen évoque la problématique de l’accès à internet et les mesures prises à ce niveau par la commune d’Ixelles, potentielle source d’inspiration.
Le Collège note… pour une prochaine fois.

Désinfection des rues – acquisition d’un virucide

Le groupe Ecolo-Groen s’inquiète de la composition d’un tel produit et de son impact environnemental et demande, à nouveau, d’obtenir la fiche technique de ces produits. Le Collège nous indique que ce produit est sans impact environnemental et nous promet – une fois de plus – de nous transmettre la composition des produits.

Achat de plexiglas pour les locaux communaux et les commerçants

Le groupe Ecolo-Groen note la différence de prix astronomique (de 39 EUR du m² à 310 EUR du m²) entre différents achats de plexiglas. Le marché était fluctuant mais le groupe est choqué que certains aient pu vouloir s’enrichir à ce point sur le dos des communes !

Nettoyage du cimetière communal pour placement d’un camion frigorifique

Le groupe Ecolo-Groen salue la location d’un camion frigorifique pour protéger le personnel communal mais découvre à la lecture de ce document que la commune fait toujours appel à un service de nettoyage qui n’a plus de contrat valable. Argent communal dépensé sans base légale, le groupe Ecolo-Groen est inquiet.

Convention d’accompagnement et de suivi des écoles Arc-En-Ciel, Henri Frick et Les Tournesols

Ces conventions ont pour but l’établissement d’un plan de pilotage – constitué d’un audit externe sur les forces et faiblesses d’une école – le groupe Ecolo-Groen y est largement favorable tout en notant que la consultation et l’association de l’ensemble des membres du personnel sont essentielles pour le développement de ces outils.

Abrogation partielle d’un Plan Particulier d’aménagement du territoire 26 « Quartier Nord»

Datant de 1967, ce plan d’aménagement obsolète aurait dû être déjà retiré par la commune au début des années 1990.… Le groupe Ecolo-Groen soutient ce retrait demandé par la Région.

Share This