Lors du conseil communal du 13 janvier, Frederic Roekens est intervenu concernant le marché d’abattage de 27 arbres à haute-tige dans le square Félix Delhaye*. Il demande des clarifications au sujet de cet abattage et s’enquiert de solutions alternatives. L’abattage est-il vraiment la seule solution ?

Le Collège explique que la commune est contrainte à la coupe de ces arbres, pour faire suite à une décision de justice ayant pour origine une plainte de riverains. La SNCB a également demandé cet abattage pour des raisons de stabilité de la dalle située au-dessus des rails du train passant sous le square.

Frederic Roekens demande également des informations sur dossier de l’aménagement du square (construit à l’époque en infraction urbanistique). Le Collège répond qu’il est prévu de faire de ce lieu un «écrin santé » avec un espace de marche et de remplacer des arbres actuels. Frederic Roekens appelle à ne pas trop minéraliser l’espace public afin d’éviter les îlots de chaleur pendant l’été, de réduire l’amplification sonore et de permettre aux citoyen.ne.s de mieux respirer.

Aucun délai pour ce projet n’est annoncé. Sachant que le Collège a indiqué que les projets d’agrément seraient reportés de plusieurs années pour raisons budgétaires, le groupe Ecolo-Groen est inquiet.

 

(*) Le Square Félix Delhaye est composé d’un parc et d’une aire de jeu. Il est délimité par la rue Verbist, la rue de la Cible, la rue Dekeyn et la rue Eeckelaers et a été créé en 1952 au-dessus de la ligne de chemin de fer.

Share This