Le Lycée Guy Cudell doit rembourser les 2/3 du financement différencié soit : 210.000 euros

Publié le mercredi 15 juin 2016

Depuis 2012, l’école a perdu 25 % des élèves. Le lycée est sans préfet nommé, sans assistant de direction, sans proviseur et sans concierge. 19 plaintes pour harcèlement ont été déposées par des travailleurs de l’école. Malgré ces conditions difficiles, les membres de l’équipe pédagogique essaient d’ancrer des élèves à l’école ou montent des spectacles dont les élèves pourront se rappeler avec fierté. La commune disposait de 290.000 euros pour ces projets, elle n’en a utilisé que 80.000 !

Le Bourgmestre a laissé le Lycée couler par incompétence ! ECOLO-GROEN souhaite qu’on envisage le transfert vers un pouvoir organisateur plus professionnel, comme la Cocof.